En passant

C’est la photo d’un jeune homme, du nom d’Eric BLAISE, mort en novembre 2005 au quartier disciplinaire de la prison de Fleury-Mérogis, dans d’horribles  conditions. A la morgue, la famille du jeune homme, a eu le réflexe de prendre ce cliché avec un téléphone portable montrant un visage tuméfié.

Aujourd’hui, 7 ans après, une ordonnance de « non lieu » a été envoyé aux parents d’Eric  pour leur signifier que sa mort restera inexpliquée et qu’il n’y aura aucun coupable parmi les matons qui l’ont emmené violement au mitard.

Ce « non lieu » dit en gros que leur fils est mort tout seul dans un cachot, ceci de façon mystérieuse, puisque les  légistes n’ont pu trouver les causes réelles du décès. C’est une façon de nier la mort d’Eric, de nier la violence qu’il a subit, c’est pourquoi en mettant la photo d’Eric sur ce BLOG, je mets un visage sur ce que la prison est capable de faire. Dans le cas présent, elle tue froidement, sans remord et en toute impunité !

Alors citoyen regardez bien en face le visage supplicié d’Eric BLAISE et regardez l’interview que j’ai fait de ses parents, encore sous le choc de ce « non lieu » qui les laisse toujours dans le deuil de cette mise à mort que l’administration pénitentiaire refuse d’endosser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s