« La thèse du suicide nous semble complètement invraisemblable »

Par défaut

Alors que s’est-il passé dans cette cellule d’isolement, vendredi 3 avril ? Ses proches ne croient pas à la thèse du suicide. « Le rapport d’autopsie conclurait à une mort par asphyxie », précise néanmoins Me Dalançon.

Le frère de Belkheir et sa compagne s’interrogent. « Comment expliquer un suicide dans une pièce où, disent ses codétenus, on ne tient même pas debout ? Tout particulièrement lorsqu’on mesure 1m85, comme c’était le cas de Belkheir ? »

Sur un petit tract que ses proches distribuent aux abords des Baumettes, on peut encore lire :

« Après une altercation avec un gardien et une commission disciplinaire, il a été placé en quartier d’isolement le 3 avril et se serait pendu le soir même. S’il s’agit réellement d’un suicide, comment l’administration pénitentiaire n’a-t-elle pas anticipé l’acte ? Comment l’homme plein de vie et d’espoir qu’il était a-t-il pu commettre cet acte terrible ? »

Pour l’altercation avec le surveillant, il avait écopé d’une sanction de quinze jours dont neuf avec sursis au quartier disciplinaire. Pour son avocat, « il faudra attendre que l’enquête avance pour comprendre ce qui s’est réellement passé dans cette cellule d’isolement. »

Même si, rappelle-t-il, ce type de sanction disciplinaire est souvent considéré comme un facteur pouvant entraîner un suicide, « comme peuvent l’être une échéance judiciaire ou la fin prochaine d’une détention ».

Selon l’administration pénitentiaire, aucun signe avant-coureur n’a permis de déceler chez Belkheir de telles intentions.

Sur le tract, encore :

« Il était fort mais les brimades et l’horreur de la prison qu’il décrivait ont de toute façon eu raison de lui. Les réponses arbitraires des gardiens, leurs comportement absurde et humiliant, l’acharnement de certains, leur indifférence, les procédures administratives, le bon vouloir des juges… »

La longue litanie des accusations portées à l’encontre du système carcéral français se poursuit sur plusieurs lignes. L’un des systèmes les plus durs d’Europe, à maintes reprises dénoncé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s