Mort d’un détenu: information ouverte

Par défaut

Le parquet de Créteil a ouvert une information judiciaire pour « homicide involontaire » après le décès en juillet 2009 d’un détenu de la maison d’arrêt de Fresnes pour lequel la famille conteste la thèse du suicide.

Selon les éléments transmis à la famille après le décès, Marlon Goodwin, un détenu de 32 ans qui purgeait une peine de quatre mois de prison, se serait suicidé par pendaison dans une cellule du quartier disciplinaire de Fresnes le 11 juillet 2009.

Informée deux jours après les faits, la famille Goodwin a aussitôt mis en doute cette version et continue de soutenir que la mort du détenu, père d’un enfant de 8 ans et promis alors à une libération imminente, est liée à « l’intervention d’un ou de plusieurs tiers ».

En septembre 2009, le parquet a classé sans suite une première enquête, considérant qu’aucun élément tangible n’infirmait la thèse du suicide. Mais le 23 novembre, la famille a porté plainte avec constitution de partie civile, notamment pour « homicide volontaire en bande organisée par empoisonnement » et « non-dénonciation de crime ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s